Introduction à l'orthodontie

L’orthodontie contemporaine, apparue au début du XXème siècle, vise l’amélioration du sourire et de la fonction masticatoire. Mais c’est en général pour des problèmes esthétiques en premier lieu que les parents viennent consulter avec leur enfant.

Néanmoins la fonction masticatoire est fondamentale car elle permet le broyage des aliments qui représente le premier temps de la digestion, et donc un allègement du travail de l’estomac.

Ces 2 préoccupations - esthétique et fonctionnelle - doivent être envisagées simultanément dans toute thérapeutique.

L’orthodontie est-elle indispensable ?

L’orthodontie n’est pas indispensable à la survie, contrairement à certains problèmes médicaux mettant en jeu les grandes fonctions vitales de l’individu. De plus, on constate qu’elle est réservée aux pays riches.

Comment faisait-on alors lorsque l’orthodontie n’existait pas « autrefois » ?

L’alignement dentaire n’était pas la préoccupation majeure de nos aïeuls et l’objectif était d’abord pour chacun de conserver sa denture aux fins d’alimentation.

Il faut reconnaître qu’aucune étude sur la vie entière d’un individu n’a été publiée à ce jour montrant que l’orthodontie augmenterait la durée de vie des dents par la diminution du taux de caries, par l’absence de déchaussement dentaire (parodontite) ou par l’amélioration de la fonction articulaire des mâchoires.

Nous ne sommes pas encore en mesure de présenter des statistiques sur le long terme (s’étalant sur une cinquantaine d’années, par exemple) quant aux effets positifs ou négatifs des traitements orthodontiques.

Un traitement orthodontique ne se résume pas à «avoir des dents droites», mais a également un impact sur l’espérance de vie de la denture.